Mural palimpsest / La traque de la trace de Karcher

« Il y’à les murs qui séparent les hommes et ferment le regard, et puis il y’a les murs qui édifient, qui fondent et qui parlent. Des murs prisons et des murs palimpsestes. Des murs sans visages et des murs où l’on inscrit une histoire commune de génération en génération."

 

"There 's walls that separate people and close the eyes,

and then there 's that build walls, basing and talking. Prison walls and palimpsest's walls.

Faceless walls and walls where they entered a

common history from generation to generation. "