Alpha & Omega

 

 

Cette création vidéo s’appuie sur le concept ancien de cyclologie, de mouvement du temps et de cette phrase célèbre faussement attribué à Lavoisier mais initialement énoncée par Anaxagore de Clazomènes : « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. »

 

Ce philosophe présocratique introduisit le concept du noûs (νους, qui se prononce « nousse ») et qui équivaut à l'intelligence organisatrice et directrice du monde. Ce dernier serait formé de substances diverses qui n'auraient ni naissance ni fin mais qui s'agenceraient seulement par combinaisons et séparations.

 

Une autre conception cyclique, la plus répandue et la plus ancienne, est la mesure védique du temps en quatre âges, le cycle complet dure 12 000 ans environ.

Ce cycle débute par un âge d'or (Krita-Youga), période où l'homme possède la connaissance spirituelle et vit dans une harmonie parfaite.

 

Puis commence le déclin (perte progressive de la connaissance) qui, en passant par l'âge d'argent (Treta-Youga) puis l'âge de bronze (Dôpara Youga), aboutit à l'âge de fer (Kali-Youga), où triomphe l'ignorance, l'égoïsme et le mal.

 

Cette œuvre métaphorique qui a pour base l’oxydation du cuivre par l’acide fait référence à ces concepts d’organisation de l’univers (infiniment grand) et de l’organisation de la matière (infiniment petit), elle apporte une réflexion sur la place de l’Homme au sein de ce mouvement cyclique et met en exergue l’empreinte de son action sur cet ensemble organisé qu’est la vie.

 

 

Oxydated copper/ Oeuvre évolutive

Triptyque cuivre patiné 30/15 cm
Triptyque cuivre patiné 30/15 cm